RÉSERVATION ONLINE

  • Pas de frais cachés
  • 100% Sécurisé
  • Payez à l'hôtel
Nombre d'invités/Code promo

Sélectionnez le nombre d'invités

- +
 
- +
 

Pour le calcul correct, entrez l'âge de l'enfant

-  
-  
-  
-  

Black Friday – le jour des réductions les plus spectaculaires de l'année!

Culture

La civilisation insulaire de l'île de Brač se caractérise par des traditions centenaires comme en témoignent la culture des champs agricoles à l’époque romaine et l'architecture de la renaissance dont les artistes s’inspiraient de l'esthétique et des paysages de l'île. En venant ici, dans le sud, vous serez baignés de senteurs méditerranéennes envoûtantes dans un entourage de végétation subtropicale, ce qui fera de votre voyage un moment inoubliable.

La pierre de Brač

La pierre a été depuis l'antiquité exploitée dans les carrières de Brač, qui ont donné la matière première à des monuments célèbres, dont le plus connu dans les environs est le palais de l'empereur Dioclétien à Split.

Les pierres non taillées, accumulées les unes sur les autres pour former des murs le long des chemins champêtres sont une véritable attraction. Selon certains calculs, ces murs contiennent autant de pierres (bien que non taillées) que les pyramides égyptiennes et rempliraient 7 millions de mètres cubiques.

Ces pierres furent ramassées pendant des siècles par les bergers et les paysans afin de nettoyer les sols karstiques et les rendre cultivables. La culture des sols de Brač remonte au temps du régime vénitien qui décréta qu'aucun jeune homme de Brač ne sera autorisé à se marier avant d'avoir planté une centaine d'oliviers.

Les plus célèbres architectes et sculpteurs dalmates renaissants comme Juraj Dalmatinac, Andrija Alešija et Nikola Firentinac ont également exercé leurs talents créateurs sur la pierre de Brač.

Les constructions en pierre sont devenues une tradition indissociable de l'identité de l'île de Brač.

Les églises médiévales

Des villages entiers se formèrent autour des basiliques romanes construites sur les propriétés romaines d’antan et autour de petites églises médiévales, chacun avec son histoire, son développement et son adaptation aux temps modernes.

Les églises de Brač:

  • St. Georges sur Bračuta (près de Pušiće)
  • St. Michel (au sud est de Gornji Humac)
  • St. Pierre (au dessus de Dol)
  • St. Nicolas (près de Sumartin)
  • St. Martin (près de Bobovišće)
  • St. Michel (sur la colline près de Dol)
  • St. Dominique sur Gradac (Selca)
  • Notre-Dame de Stomorica (près de Ložišće)

Les festivités de Brač

Les festivités de Brač ont lieu pendant l'été et illustrent le rapport des habitants de l'île envers leur culture et leur patrimoine historique.
Le jour de fête est marqué par des célébrations liturgiques, des processions à travers le village, et par une fête populaire.

Calendrier des festivités:

  • 15 juin: St. Vid. Pèlerinage à Vidova gora
  • 24 juin: St. Jean-Baptiste. Festivités à Povlje.
  • 29 juin: St. Peter et Paul. Festivités à Supetar – Jour de la Ville de Supetar et début du festival culturel de Supetar qui se déroule pendant les mois de juillet et d'août.
  • 2 juillet: Notre-Dame de Mirci. Festivités à Mirci; Festival culturel de Pučišće (juillet, août)
  • 13 juillet: St. Marguerite. Festivités à Nerežišće
  • 16 juillet: Notre-Dame-du-Mont Carmel. Festivités à Selce, Mirna, Postira: Croatia Rediviva – soirée de la poésie croate
  • 26 juillet: St. Anne. Festivités à Donji Humac.
  • 2 août: Notre-Dame des Ange. Festivités à Sumartin
  • 5 août: Notre-Dame des Neiges. Festivités à Bol
  • 15 août: L'Assomption. Festivités à Splitska et à Blace. Procession à travers tous les villages de Brač, et pèlerinage spécial à Blace le premier samedi après l'Assomption
  • 16 août: St. Roch. Festivités à Sutivanu
  • 18 août: St. Hélène. Festivités à Škrip.
  • 26 septembre: St. Côme i Damian. Festivités à Dračevica.
  • 30 septembre: St. Jérôme. Festivités à Pučišće

Chants dalmate - Klapa

Cette forme autochtone et ancienne de chants à cappella fait partie de la tradition du littoral croate et de la culture séculaire du milieu méditerranéen.

Les Klapa commencèrent à se former dans la deuxième partie du 19e siècle et contribuèrent à donner à certains villages leur caractère de village marin, pour devenir rapidement la forme d'expression musicale la plus répandue et la plus populaire du littoral croate.

Les chants sont interprétés par des groupes de chanteurs, les klapas, qui enchantent les visiteurs lors des soirées musicales et folkloriques.

Les klapas de Brač les plus connues sont celles de Boduli, Feštuni de Postira, klapa Volat et les klapas féminins Rusulica de Pučišća et Mirula de Selca, ainsi que le klapa Bracjera de Bol.